Il est de bon ton de se souhaiter la bonne année. Mais vous, et vous seul, pourrez faire en sorte que cette année soit bonne, meilleure que celle qui vient de s'écouler. Apprenez à ne compter que sur vous, car personne n'est plus qualifié que vous-même pour bâtir, réparer ou améliorer votre propre vie. Personne ne fera les choses à votre place. D'ailleurs, tout ce que les autres peuvent faire, c'est souhaiter que vous le fassiez. Et ne croyez pas que tout ceux qui vous entourent vous apporteront des solutions : certains font juste partie de vos problèmes. Transformez vos résolutions en actes, et dans douze mois, retournez-vous et souriez-vous fièrement : C'était long. C'était difficile. Mais ça y est : 2017 était une bonne année, merci Moi.

Grouper les données dans une requête avec la fonction Partition

Imaginons une table avec des employés. Chaque employé a son salaire indiqué. Vous voudriez maintenant une requête qui précise les tranches de salaire, comme ceci :

C'est la dernière colonne qui nous intéresse. Les données sont groupées par tranche de 3000 francs. Mais les Salaires inférieurs à 5000 francs sont des salaires non répertoriés (trop bas), et à partir de 20'000 francs, les salaires, sont trop vertigineusement hauts, il n'y a plus de tranches . c'est pourquoi vous observez des tranches "   :4999" et "20001:   ".

La fonction Partition s'écrit ainsi :

Plage: Partition([SalaireMensuel];5000;20000;3000)

Plage : Simple étiquette pour éviter d'avoir Expr1 en haut de la colonne
5000 : Seuil inférieur en dessous duquel il n'y a plus de tranche. Mettre 0 pour avoir des tranches qui partent à 0
20000 : Seuil supérieur au dessus duquel il n'y a plus de tranches. Mettre un chiffre énorme pour avoir des tranches jusqu'en haut
3000 : Taille des tranches

---