Il est de bon ton de se souhaiter la bonne année. Mais vous, et vous seul, pourrez faire en sorte que cette année soit bonne, meilleure que celle qui vient de s'écouler. Apprenez à ne compter que sur vous, car personne n'est plus qualifié que vous-même pour bâtir, réparer ou améliorer votre propre vie. Personne ne fera les choses à votre place. D'ailleurs, tout ce que les autres peuvent faire, c'est souhaiter que vous le fassiez. Et ne croyez pas que tout ceux qui vous entourent vous apporteront des solutions : certains font juste partie de vos problèmes. Transformez vos résolutions en actes, et dans douze mois, retournez-vous et souriez-vous fièrement : C'était long. C'était difficile. Mais ça y est : 2017 était une bonne année, merci Moi.

iconeexcel.gif (1867 octets)

Le gestionnaire de scénarios

Le gestionnaire de scénarios permet, comme son nom l'indique, d'imaginer des scénarios différents pour une situation donnée.

Imaginons le tableau suivant qui est une représentation de la vision des ventes de notre entreprise pour l'année suivante :

A

B

1

Libellés Prévisions

2

Tables 18

3

Chaises 30

4

Tabourets 24

Mais ce sont des prévisions approximatives... Ni bonnes, ni mauvaises.

Ce serait intéressant d'imaginer des prévisions optimistes ou pessimistes. Bien entendu, nous POURRIONS ajouter deux colonnes comme ceci :

A

B C D

1

Libellés Prévisions Optimiste Pessimiste

2

Tables 18 40 5

3

Chaises 30 80 12

4

Tabourets 24 50 8

Ce qui nous donnerait le résultat escompté. Le seul problème est alors le nombre de colonnes... Surtout si on a "Optimiste", "Pessimiste", "Le pire des cas", "Le meilleur des cas", "Si notre compagnie se fait racheter", etc.

Nous y voici...

Pour éviter cette profusion de colonnes, Excel propose un gestionnaire de scénarios. Qu'il n'y ait pas d'amiguité, pour faire cet exercice, vous faites sous Excel le premier tableau en haut de la page (pas le 2ème)

Ensuite, faites Outils/Gestionnaire de scénarios

Cliquez sur "Ajouter..."
Nom du scénario : Ecrivez : Evaluation normale
Cellules variables : Sélectionnez B2:B4 (ou écrivez le)
Cliquez sur OK

Vous voyez alors vos chiffres qui sont les chiffres d'une évaluation "standard". Laissez les. Cliquez sur OK.

Vous revenez alors dans la boîte de dialogue précédente, et vous avez dans la liste "Evaluation normale". C'est votre premier scénario.

Soyons optimistes...

Bien. Cliquez maintenant encore sur "Ajouter..."

Nom du scénario : Ecrivez : Evaluation optimiste
Cellules variables : Sélectionnez B2:B4 (ou écrivez le)
Cliquez sur OK

$B$2 : 28
$B$3 : 40
$B$4 : 35

Cliquez sur OK. Vous avez maintenant dans la liste deux scénarios : "Evaluation normale" et "Evaluation optimiste"

... Mais pas trop !

Bien. Cliquez maintenant encore sur "Ajouter..."

Nom du scénario : Ecrivez : Evaluation pessimiste
Cellules variables : Sélectionnez B2:B4 (ou écrivez le)
Cliquez sur OK

$B$2 : 10
$B$3 : 15
$B$4 : 7

Cliquez sur OK. Nous allons nous arrêter là avec le nombre d'évaluations. Cliquez sur fermer.

A partir de maintenant, vous avez une évaluation normale sous les yeux. Mais si d'un seul coup de baguette magique, vous vouliez plutôt voir une évaluation optimiste sous vos yeux, faites :

Outils/Gestionnaire de scénarios : Et cliquez simplement deux fois sur "Evaluation Optimiste" : Hop ! Les chiffres de votre feuille de calcul se transforment instantanément... Vous voulez voir une évaluation pessimiste ? Cliquez deux fois sur "Evaluation pessimiste"...

Et si vous voulez revenir à la "normale" ? Et bien cliquez sur "Evaluation normale"

D'ou l'intérêt au début de cet exercice de bien définir le premier scénario SANS CHANGER LES CHIFFRES, parce que sinon, quand vous cliquez sur une autre évaluation, si nous n'avions pas créé cette "évaluation normale", nous n'avions pas de moyen de revenir à ces chiffres de base (A part édition/annuler évidemment...)

Synthèse des scénarios

Comme je l'avais précisé en haut de la page, plutôt que d'utiliser le gestionnaire de scénarions, nous aurions pu ajouter plusieurs colonnes avec les différentes évaluations. Et bien, avec ce fameux gestionnaire des scénarios, nous pouvons obtenir le beurre et l'argent du beurre...

Faites Outils/Gestionnaire de scénarios
cliquez sur "Synthèse"
Choisissez "Synthèse de scénarios"
Cellules résultantes : laissez en blanc
Cliquez sur OK

Et voilà. Il devrait vous avoir fait apparaître le tableau suivant :

Synthèse de scénarios      
    Valeurs actuelles : Evaluation normale Evaluation optimiste Evaluation pessimiste
Cellules variables :        
  $B$2 18 18 28 10
  $B$3 30 30 40 15
  $B$4 24 24 35 7
           

Et voilà...