Il est de bon ton de se souhaiter la bonne année. Mais vous, et vous seul, pourrez faire en sorte que cette année soit bonne, meilleure que celle qui vient de s'écouler. Apprenez à ne compter que sur vous, car personne n'est plus qualifié que vous-même pour bâtir, réparer ou améliorer votre propre vie. Personne ne fera les choses à votre place. D'ailleurs, tout ce que les autres peuvent faire, c'est souhaiter que vous le fassiez. Et ne croyez pas que tout ceux qui vous entourent vous apporteront des solutions : certains font juste partie de vos problèmes. Transformez vos résolutions en actes, et dans douze mois, retournez-vous et souriez-vous fièrement : C'était long. C'était difficile. Mais ça y est : 2017 était une bonne année, merci Moi.

Qu'est-ce qu'un programme et à quoi sert-il ?

Un programme est une suite d'instructions compréhensible par l'ordinateur. Par exemple, on peut parler d'un programme de comptabilité, un programme graphique, un traitement de texte, un gestionnaire de bases de données, ou plus simplement un programme qui calcule les numéros du loto, ou même tout simplement un programme qui affiche "BONJOUR" à l'écran. Evidemment, nous ne verrons pas dans ce cours comment construire un programme comme Word, Excel, ou Windows, car ils relèvent d'une grande complexité. Nous allons plutôt nous attarder sur les concepts de base de la programmation structurée (programmation propre).

Quand on utilise un programme, on ne se rend pas du tout compte du travail du programmeur qu'il y a derrière. Ainsi donc, lorsqu'on introduit une carte de parking dans l'appareil, qu'il nous affiche combien on doit, et qui nous rend la monnaie, on ne se rend pas toujours bien compte qu'il s'agit d'un programme qui doit :

1. Définir que l'utilisateur introduit une carte
2. Définir s'il s'agit d'une carte valable
3. Si oui, lire l'heure d'entrée
4. Calculer le temps resté au parking
5. Calculer le montant dû suivant certains critères : Nuit, jour, tarif dégressif, etc...
6. Afficher ce montant
7. Attendre que l'utilisateur entre les pièces de monnaie
8. Analyser chaque pièce pour déterminer s'il s'agit d'une pièce valable
9. Incrémenter un compteur d'argent pour déterminer quand la somme correcte est introduite
10. Déterminer s'il faut rendre la monnaie et combien
11. Analyser les pièces à rendre et les envoyer
12. Imprimer le ticket de sortie
13. Faire sortir le ticket
14. Attendre que l'utilisateur prenne le ticket
15. Attendre l'utilisateur suivant

Comme vous le voyez, les instructions se suivent à la queue-leu-leu. On dit qu'elles se suivent SEQUENTIELLEMENT. La programmation structurée est donc composée d'instructions séquentielles. Sur les PC, il est ABSOLUMENT IMPOSSIBLE d'accomplir 2 actions exactement en même temps (bien qu'on puisse tenter de le simuler. Par exemple, si vous désirez éplucher des pommes de terre en même temps que vous repassez le linge, vous êtes obligé d'éplucher une pomme de terre, et de repasser un vêtement, d'éplucher une pomme de terre et ainsi de suite. Si vous allez assez vite, vous pouvez faire croire que vous faites les 2 choses en même temps. Il est possible d'utiliser ce principe sur les PC)

Imaginons a présent un programme qui affiche "HELLO WORLD" au milieu de l'écran. Nous voyons ici 2 actions à effectuer : Se placer au milieu de l'écran, et écrire "HELLO WORLD". Pour informer l'ordinateur que nous voulons qu'il fasse ce travail pour nous, il faut lui parler, c'est à dire qu'il faut concevoir un programme. Il existe plusieurs LANGAGES DE PROGRAMMATION, c'est à dire en quelque sorte plusieurs langues pour communiquer. En voici quelques uns : COBOL, Pascal, Turbo Pascal (TP), C, C++, Assembleur, Visual Basic (VB), et bien d'autres). Dans ce cous, nous allons utiliser Visual Basic pour Word. On pourrait se demander pourquoi il existe plusieurs langages de programmation : En fait, ça dépend de l'utilisation que l'on désire en faire et quand a été créé ce langage. Par exemple, il existe une grande panoplie d'instructions systèmes complexes dans le langage C, COBOL est un vieux langage qui était destiné particulièrement aux programmes de gestion, l'assembleur est un langage destiné à ceux qui veulent bricoler dans leur PC en profondeur, et ainsi de suite pour chaque langage. le Turbo Pascal a été créé spécialement pour les gens désirant s'initier à la programmation, mais il est maintenant un peu dépassé.

Mais avant d'ECRIRE DU CODE (écrire un programme dans le langage de programmation choisi), il est intéressant d'écrire du PSEUDO-CODE (écrire en français toutes les étapes nécessaires à la réalisation du programme une par une, comme dans l'exemple ci dessus de la caisse parking). Ce n'est qu'ensuite qu'on va s'attaquer à l'écriture du code en Visiual Basic, C, Java, ou autre. Ainsi donc, on voit qu'il importe absolument de savoir EXACTEMENT ce que l'on désire de l'ordinateur avant toute chose, et, petit à petit, nous allons préciser le programme jusqu'à l'écrire en langage de programmation compréhensible par l'ordinateur.