Il est de bon ton de se souhaiter la bonne année. Mais vous, et vous seul, pourrez faire en sorte que cette année soit bonne, meilleure que celle qui vient de s'écouler. Apprenez à ne compter que sur vous, car personne n'est plus qualifié que vous-même pour bâtir, réparer ou améliorer votre propre vie. Personne ne fera les choses à votre place. D'ailleurs, tout ce que les autres peuvent faire, c'est souhaiter que vous le fassiez. Et ne croyez pas que tout ceux qui vous entourent vous apporteront des solutions : certains font juste partie de vos problèmes. Transformez vos résolutions en actes, et dans douze mois, retournez-vous et souriez-vous fièrement : C'était long. C'était difficile. Mais ça y est : 2017 était une bonne année, merci Moi.

Explication des objets de la boîte à outils

ASCENSEUR

Ce contrôle qui sert généralement à se déplacer au sein d'une feuille de calcul sert également à augmenter ou diminuer la valeur d'une variable. Dans ce cas, ce contrôle s'apparente fortement à la toupie

BOUTON DE COMMANDE

L'un des contrôles les plus utilisés. Quand on clique sur un bouton de commande, il peut se passer n'importe quoi : On peut valider une boîte de dialogue, afficher une autre boîte, ou n'importe quoi d'autre. Les barres d'outils intégrées d'Excel sont en fait des boutons sur lesquels vous cliquez, par exemple pour imprimer ou pour créer un graphique automatique. A ne pas confondre avec le Bouton bascule

BOUTON BASCULE

A ne pas confondre avec le simple bouton . Ce bouton sert simplement à dire OUI ou NON. Quand il est appuyé (apparence appuyée), ça veut dire OUI, ou ACTIF, ou envore VRAI. Sinon, c'est qu'il est faux. Il y a également des exemples de boutons bascules dans les barres d'outils intégrées d'Excel : Quand vous mettez le texte en gras ou en italique par exemple.

BOUTON RADIO

Ce bouton ressemble énormément au bouton bascule et à la case à cocher . C'est à dire que ce sont des contrôles qui sont soit vrais, soit faux (activés - pas activés. Cochés - pas cochés). Les boutons radios se placent généraleemnt au sein d'un groupe d'options . Quand on clique sur un bouton radio, ça enlève les autres options bouton radio. Vous en avez un bon exemple dans la boîte de dialogue Excel Outils/Options/ onglet calcul, mode de calcul : vous ne pouvez sélectionner qu'une seule des 3 options. Et par contre quand vous sélectionnez l'option "Sur ordre", vous avez la possibilité de cliquer, en plus sur la case à cocher "recalcul avant l'enregistrement"

CASE à COCHER

Elel se comporte donc plus ou moins comme un bouton radio , sauf que cette fois, on peut cocher plusieurs options en même temps. Un bon exemple se trouve dans la boîte de dialogue Outils/Options/Onglet Modification, ou vous avez toute une série de cases à cocher que vous pouvez toutes cocher ou pas indépendamment les unes des autres

SELECTEUR DE REFERENCES

Cette zone ressemble quelque peu à la zone d'édition , mais le sélecteur de référence est vraiment typique à Excel (en effet tous les autres contrôles se retrouvent dans Visual Basic simple, pour Access, pour Word etc...). Par contre, le sélecteur de référence permet quand on clique dedans, de sélectionner une zone dans Excel. Un excellent exemple se trouve dans Outils/Valeur-cible, ou les zones "Cellule a définir" et "Cellule a modifier" sont des zones que si vous cliquez dedans, vous pouvez directement sélectionner par simple clic une cellule ou une plage de cellule dans votre feuille Excel. La ou les cellules seront recopiées dans cette zone.

ETIQUETTE

Ce conrôle sert simplement à afficher du texte dans une boîte de dialogue. On en rencontre partout. Dans l'exemple Outils/Valeur-cible, le texte "Cellule a définir" est une étiquette. Attention, confond parfois l'étiquette avec la zone d'édition .

GROUPE D'OPTIONS

Le groupe d'option sert généralement à déterminer une liste de choix, souvent effectuée par des boutons radio. Par exemple, dans la boîte de dialogue Fichier/Mise en page, Onglet Page, vous avez 2 goupes d'options : "Orientation" et "échelle", qui contiennent plusieurs genres de contrôles, mais, ce qui est le plus intéressant, ce sont les boutons radio . Vous ne pouvez en sélectionner qu'un des 2 dans la section "Orientation" ET AUSSI un seul des 2 dans la secion "Echelle". De l'intérêt du groupe d'option. S'il n'y avait eu qu'un groupe d'option, ou pas de groupoe d'option du tout, mais malgré tout des boutons radios , alors, vous n'auriez pu en sélectionner qu'un des quatre.

IMAGE

Afin d'agrémenter vos boîtes de dialogues, vous pouvez installer une image, comme dans la boîte de dialogue Données/Rapport de tableau croisé dynamique, le dessin à gauche est une zone d'image.

LISTE DE CHOIX

La liste permet de choisir un élément parmi plusieurs. Quand la liste contient beaucoup d'éléments, on opte plutôt pour la liste déroulante , plus pratique. Vous pouvez voir un exemple de liste dans la boîte de dialogue Excel Outils/Options/Listes pers. La liste de gauche est une liste de choix . Il suffit de cliquer sur une ligne pour la sélectionner.

LISTE DEROULANTE

La liste déroulante se comporte comme une liste de choix , à la différence que les choix ne sont pas immédiatement visible. Il faut soit taper les premières lettres de ce qu'on recherche dans cette liste, ou alors cliquer sur la petite flèche pour la faire dérouler. Il y a un nombre incalculable de listes déroulantes partout. Par exemple, vous en avez dans Fichier/Ouvrir. en bas, les types de fichiers se choisissent avec une liste déroulante

ONGLETSONGLETS AUSSI

Je ne sais pas pourquoi il y a 2 genres d'onglets . Je n'ai pas testé. Les onglets servent à organiser une boîte de dialogue qui aurait vraiment trop de choix. Un excellent exemple se trouve avec Outils/Options. Là, vous avez carrément 2 rangées d'onglets , tellement les choix sont nombreux.

SELECTEUR

Attention : ceci n'est pas un contrôle. C'est simplement ici que vous cliquez quelquefois pour ensuite pouvoir sélectionner, déplacer ou redimensionner les contrôles existants.

TOUPIE

La toupie permet d'augmenter ou de diminuer une valeur. Vous avez 2 exemples de toupie dans Outils/Options/Général : à droite de "Liste des derniers fichiers utilisés" et "Nombre de feuilles de calcul par nouveau classeur"

ZONE D'EDITION

C'est simplement une zone ou vous écrivez n'importe quoi. Vous ne pouvez pas choisir dans une liste. Vous saisissez du texte, c'est tout. Par exemple, dans la boîte de dialogue Outils/Valeur cible. la zone que vous devez remplir "Valeur à atteindre" est une zone d'édition. Attention à utiliser judicieusement plutôt le sélecteur de référence quand la zone doit contenir une cellule ou une plage de cellules !