Il est de bon ton de se souhaiter la bonne année. Mais vous, et vous seul, pourrez faire en sorte que cette année soit bonne, meilleure que celle qui vient de s'écouler. Apprenez à ne compter que sur vous, car personne n'est plus qualifié que vous-même pour bâtir, réparer ou améliorer votre propre vie. Personne ne fera les choses à votre place. D'ailleurs, tout ce que les autres peuvent faire, c'est souhaiter que vous le fassiez. Et ne croyez pas que tout ceux qui vous entourent vous apporteront des solutions : certains font juste partie de vos problèmes. Transformez vos résolutions en actes, et dans douze mois, retournez-vous et souriez-vous fièrement : C'était long. C'était difficile. Mais ça y est : 2017 était une bonne année, merci Moi.

Les graphiques Excel

Dès qu'on commence à savoir utiliser Excel, on se lance rapidement à corps perdu dans les graphiques. Il est d'ailleurs très facile d'obtenir des résultats tout à fait intéressants dès les premiers essais. Mais il peut arriver que le graphique désiré ne soit pas si simple à obtenir que ça. Aussi, voici quelques exemples intéressants.

Attention : à part le premier graphique en bulle, quand vous cliquez sur tous les autres graphiques, le lien pointe vers un fichier Excel (.XLS) directement. Ce qui fait que si vous n'avez pas installé Excel (97, 2000, XP, 2003, ou ultérieure), il va y avoir une erreur. Toutefois, même si Excel est installé sur votre PC, il n'est pas exclu que vous ne puissiez pas directement cliquer sur les graphiques. Si ça vous arrive, cloiquez avec le bouton droit de votre souris sur le graphique, et choisissez "Enregistrer la cible sous" et donnez un nom de fichier. C'est ce fichier qu'il vous faudra ouvrir par la suite avec Excel.

Utilisation d'un graphique en bulles

Ce premier exemple n'est pas vraiment une "astuce" mais plutôt un didacticiel sur l'utilisation des graphiques en bulles


Un graphique sur 4 axes

Ce graphique contient une échelle à gauche et une autre à droite, mais aussi une échelle de valeur en haut et une autre en bas. Il s'agit d'un graphique en nuages de points dont la ligne bleue se réfère à gauche et en bas, la rouge se réfère à droite et en haut.


Un histogramme semi-transparent

Ne cherchez pas dans les fonctions de graphique normale d'Excel, à aucun moment vous ne trouverez comment faire pour rendre des histogrammes semi-transparents comme sur ce dessin. Il faut passer par une "astuce de la mort" !


Deux séries liées l'une à l'autre

Pour lier deux séries de cette manière, il faut utiliser très astucieusement les barres d'erreur


Un histogramme flottant

Ce graphique représente une courbe de température avec à chaque fois le minima en bleu et le maxima en rouge. Toute l'astuce de ce graphique consiste à créer un graphique en histogramme empilé, dont la première série est transparente, l'autre est simplement en dégradé


Un billet de banque découpé

Ce graphique est, pour une fois, composé d'une série en ligne et non pas en colonne. C'est en fait un histogramme empilé avec une image en guise de décor

. Voici l'image du billet :


Eviter les "Trous" dans les dates

Si vous concevez un graphique basé sur une série de dates non-contiguës, vous aurez des "trous" dans votre graphique. Voici l'astuce pour les éviter


Courbes et nuage de points

Ce n'est pas une astuce, c'est simplement la comparaison, avec la même source de données, d'un graphique en courbes et en nuage de points. En effet, quand on relie les points d'un graphique en nuages de points entre eux, et qu'on compare alors le grapphique ainsi obtenu avec un graphique en courbe, si on est pas versé soi-même dans un métier utilsant quotidiennement les graphiques, on peut se gratter la tête...


Barres haut/bas

Albert doit vendre 50 Machins par jour, c'est son objectif. La ligne rouge le montre. Mais au début, il n'est pas très performant. C'est à partir de jeudi que ses ventes décollent. La ligne violette montre le parcours d'Albert, mais ce qui est intéressant, ce sont les "barres bas" (grises) qui montrent clairement ce qu'il manque comme ventes pour atteindre l'objectif, et les "barre haut" (vertes) qui affichent le succès d'Albert.


Regroupement de libellés

Il suffit de présenter son tableau de base d'une certaine manière pour obtenir ce très intéressant graphique qui, aimablement, nous sépare les villes de Genève et le Lausanne


Séries dynamiques

astuce longue et un peu laborieuse à mettre en oeuvre

Lorsque vous créez un graphique, celui-ci se base sur un tableau "fixe". C'est à dire que si tout à coups vous désirez ajouter de nouvelles données dans le graphique, il faut les sélectionner dans le tableau, et les copier/coller dans le graphique. Ce n'est pas compliqué, mais il faut le faire. IL est possible de demander à ce que le graphique soit dynamique. C'est à dire qu'il prenne automatiquement en compte les nouvelles données qui sont ajoutées petit à petit sous le tableau.

Il n'y a pas besoin de créer une macro pour ça, mais attachez vos ceintures, c'est un gros gros morceau !