Musique ? Oui | Non

.::Quatrième galet::.
Chagrin d'amour

Le cadeau parfait

A toi avec qui je partage ma vie

Prière d'une secrétaire

Les deux anges

A l'aube de demain

Gardez votre fourchette !

Ceux qui gagnent

Si...

Si... (2ème version)

L'enfance d'avant

Texte de Bouddha

Desiderata

Brêve histoire de l'évolution

Manifeste masculin

La grenouille et le cheval

Conseils d'enfants

La maladie d'amour

Réflexion africaine

Les oiseaux-larmes

Les framboises

Les bons moments de la vie

La maladie du bonheur

La folie joue à cache-cache

Hier, aujourd'hui et demain

Une vie éternelle

Un homme et son chien

L'aigle de basse-cour

Renseignement, SVP !

La poupée et la rose blanche

 

 

Manifeste masculin

 
 

Pour toi, Femme

 

Si tu penses être grosse, c'est probablement vrai. Ne me pose pas la question, je refuserai d'y répondre.

Si tu veux quelque chose, il suffit de le demander. Mettons les choses au point : nous sommes simples. Nous ne comprenons pas les demandes indirectes subtiles. Les demandes indirectes directes ne fonctionnent pas. Les demandes indirectes évidentes ne fonctionnent pas non plus. Dis les choses comme elles sont.

Si tu poses une question a laquelle tu n'attends pas de réponse, ne sois pas surprise d'entendre une réponse que tu ne voulais pas entendre.

Nous sommes SIMPLES. Si je te demande de me passer le pain, je ne veux dire que cela. Je ne suis pas en train de te reprocher qu'il ne soit pas sur la table. Il n'y a pas de sous-entendus ni de reproches, nous sommes vraiment SIMPLES.

Nous sommes SIMPLES. Ca ne sert à rien de me demander à quoi je pense, 96,5% du temps c'est au sexe. Et non, nous ne sommes pas des obsédés, c'est simplement ce qui nous plaît le plus, malheureusement, nous sommes SIMPLES.

Parfois je ne pense pas a toi. Ce n'est pas grave. S'il te plaît habitue toi a cela. Ne me demande pas a quoi je pense, a moins que tu ne sois prête a parler de choses comme la politique, l'économie, le football ou les voitures de sport.

Dimanche = grosse bouffe = copains = Football devant la télé. C'est comme la pleine lune ou la marée, c'est inévitable.

Faire du shopping n'est pas amusant, et moi, je ne le trouverai jamais amusant.

Quand nous devons aller quelque part, quel que soit le vêtement que tu mettes, il t'ira parfaitement. Je te le jure.

Tu as suffisamment de vêtements. Tu as trop de paires de chaussures. Pleurer, c'est du chantage.

La plupart des hommes ont trois paires de chaussures. J'insiste, nous sommes simples. Qu'est-ce qui peut bien te faire croire que je peux te servir à décider laquelle de tes trente paires te va le mieux ?

Les réponses simples comme OUI ou NON sont parfaitement acceptables quelle que soit la question.

Si tu as un problème, ne viens me voir que si tu espères de l'aide pour le résoudre. Ne me demande pas de te plaindre comme si j'étais une de tes copines.

Un mal de tête qui dure 17 mois n'est pas un mal de tête. Va voir un médecin.

Si je te dis quelque chose qui peut s'interpréter de deux façons différentes et que l'une d'entre elle te rendrait triste ou inquiète, mon intention est de dire l'autre.

TOUS les hommes ne voient que 16 couleurs. La prune est un fruit, pas une couleur.

Qu'est-ce que c'est que cette putain de couleur fuschia ? Et pire, comment s'écrit cette saloperie ?

La bière nous plaît autant qu'à vous les sacs à main.

Si je te demande ce qui ne va pas et que tu me dis "rien", je te croirai et je ferai comme si tout allait bien.

Ne me demande pas "tu m'aimes ?" Sois sure que si je ne t'aimais pas, je ne serais pas avec toi.

La règle de base, avant toute hésitation à notre égard : va au plus simple.